L’allergie aux acariens : les solutions pour réduire les symptômes et traiter la maladie

AccueilSantéAllergiesL’allergie aux acariens : les solutions pour réduire les symptômes et traiter la...

Il existe de nombreux moyens pour prévenir l’allergie aux acariens et on peut recourir à l’immunothérapie pour la traiter. L’allergie aux acariens touche des millions de personnes dans le monde.
illustration « L’allergie aux acariens » cliquer pour agrandir

L’allergie aux acariens se développe principalement dans les zones chaudes, humides et poussiéreuses. C’est pourquoi on peut réduire les risques de cette allergie en aérant régulièrement le logement et en utilisant des meubles conçus dans des matériaux synthétiques. L’immunothérapie est la méthode la plus efficace pour traiter l’allergie aux acariens.

L’allergie aux acariens

Les acariens sont des petits organismes qui vivent dans les habitations. C’est la peau ou la carapace de ces organismes qui est responsable de l’allergie. Les acariens se développent principalement dans les zones humides et chaudes et donc, l’une des premières mesures pour réduire leur nombre est d’aérer correctement la pièce. Cependant, il est quasi impossible d’éradiquer les acariens dans une habitation, car il existe des milliers d’espèces différentes avec leurs propres caractéristiques. Ainsi, certaines espèces vivent dans les endroits chauds tandis que d’autres prolifèrent dans des matériaux à base de fibre tels que les moquettes.

Les périodes propices au développement des acariens

L’allergie aux acariens peut se manifester tout au long de l’année, mais l’automne est la saison qui contribue le plus à leur prolifération. En effet, la plupart des personnes préparent l’hiver pendant cette saison en confinant les pièces et en augmentant le système de chauffage. De ce fait, l’augmentation de la température qui est combinée avec des pièces fermées va favoriser le développement des acariens. Une personne souffrant de l’allergie aux acariens peut manifester des symptômes plus importants pendant cette période.

Les symptômes de l’allergie aux acariens

Les principaux symptômes de l’allergie aux acariens sont les suivants :

  • des petites toux persistantes,
  • des yeux rouges,
  • une rhinite (infection sur la muqueuse des zones nasales),
  • des problèmes respiratoires (en particulier l’asthme).

Certaines personnes peuvent développer des symptômes tels que l’eczéma ou d’autres infections épidermiques. Afin de différencier si tous ces symptômes sont dus à l’allergie aux acariens, il est nécessaire d’effectuer des analyses sanguines et des examens épidermiques. Une fois que le diagnostic est confirmé, on doit commencer par réduire les éléments qui favorisent le développement des acariens dans l’habitation.

Les différents moyens pour combattre les acariens

Étant donné que les acariens sont surtout présents dans les endroits humides et chauds, on doit aérer les pièces de la maison pendant 30 minutes chaque jour. De même, on doit éviter les animaux à poils tels que les chats, les chiens ou les hamsters. La poussière est également un facteur du développement des acariens, on doit alors nettoyer régulièrement le logement et on doit éviter les matériaux qui retiennent la poussière. Par exemple, on conseille de remplacer la moquette par des fibres synthétiques et on doit utiliser des meubles hermétiques au lieu des étagères ouvertes.Une autre solution est de garder la température de la pièce inférieure à 20°C et on doit éviter les objets en fourrure tels que les peluches. Si ces dernières sont nécessaires, on devra les laver au moins une fois par mois avec un produit spécialisé. Il existe également des housses et des couvre-draps qui sont antiacariens et donc, on doit les utiliser pour recouvrir le mobilier du salon et de la chambre à coucher.

Les médicaments contre l’allergie aux acariens
Il existe de nombreux corticoïdes et des traitements antiallergènes contre l’allergie aux acariens. Certains antihistaminiques sont également efficaces s’ils sont prescrits par son allergologue. Cependant, on doit préciser que ces remèdes vont réduire les symptômes, mais ils ne peuvent pas traiter l’allergie proprement dite. Si les symptômes sont mineurs et que l’allergie n’est pas handicapante, ces médicaments suffiront dans la plupart des cas. Si l’allergie devient grave ou qu’elle est combinée à une infection telle que l’asthme, alors on pourra opter pour le traitement de la désensibilisation.

Utiliser l’immunothérapie pour guérir de l’allergie aux acariens

L’immunothérapie qui consiste à injecter à la personne des doses régulières de l’allergie permet de guérir l’allergie aux acariens. De cette manière, l’organisme de la personne va s’habituer progressivement aux acariens et l’allergie finira par disparaître sur le long terme.

De nos jours, certains allergologues préconisent l’utilisation de l’immunothérapie de manière préventive dès que les symptômes sont mineurs. En effet, des études ont montré que 30 % des personnes souffrant de l’allergie aux acariens développent également un asthme chronique. De ce fait, l’immunothérapie permet d’éviter ces problèmes quand elle est utilisée dès les premiers signes de l’allergie.

Démangeaisons de la peau : principales causes et traitements

Les démangeaisons déclenchent l'envie de se gratter et de...

La pose d’implants dentaires, une intervention nécessaire mais risquée

L'implant dentaire est une sorte de vis introduite dans...

Le blanchiment des dents : techniques, coûts et risques

Chez les dentistes, le blanchiment des dents se fait...

Les différentes méthodes de diagnostic d’une allergie

Pour diagnostiquer une allergie alimentaire, il est nécessaire d'établir...

Les causes, les symptômes et le traitement des allergies médicamenteuses

Une allergie à un médicament apparaît lorsqu'un individu est...

L’allergie au pollen : les facteurs de risque et les remèdes disponibles

L'allergie au pollen est provoquée par le pollen, un...

Les principaux remèdes contre les allergies aux cosmétiques

De nombreux cosmétiques disponibles sur le marché peuvent déclencher...

Les allergies cutanées, un trouble souvent bénin aux causes multiples

Quelles que soient leurs causes, les allergies cutanées se...

Prévenir, maîtriser et traiter la rhinite allergique

La rhinite allergique est une forme d'allergie provoquée par...