La pose de facettes dentaires : une chirurgie esthétique pour changer l’apparence d’une dentition

AccueilSantéLa pose de facettes dentaires : une chirurgie esthétique pour changer l’apparence d’une...

La pose d’une facette dentaire est une solution envisagée par bon nombre de personnes pour améliorer l’apparence d’une dent cassée ou tachée par exemple. Réalisée sur le devant de la dent, la pose de facette dentaire s’effectue en plusieurs étapes à savoir le limage et la cimentation dentaire. Toutefois, il faut préciser que pour assurer une durée maximale de la facette dentaire, une bonne hygiène buccale doit être respectée.

Consultation et coût de la pose de facettes dentaires

La reconstruction en dentisterie esthétique présente plusieurs avantages pour le sujet tels que la possibilité d’améliorer l’apparence d’une dent. Cette amélioration est possible grâce notamment à la pose d’une ou de plusieurs facettes dentaires. La pose d’une facette dentaire est une chirurgie esthétique réalisée par un dentiste dans un cabinet dentaire ou dans un hôpital disposant d’un service d’odontologie.

La consultation

Dans le cadre de la pose d’une facette dentaire, la première étape à entreprendre est une consultation auprès d’un dentiste. Pour cela, le sujet passera une radiographie des dents laquelle permettra au dentiste de savoir si la pose d’une facette dentaire est réalisable ou non. En effet, il faut savoir qu’outre la pose d’une facette dentaire, d’autres alternatives sont également envisageables comme la pose d’une couronne ou d’un implant dentaire. La consultation permet également au dentiste d’opter pour la pose d’une facette directe en composite au niveau des gencives ou une facette indirecte qui, elle, nécessite la fabrication d’une facette en porcelaine au laboratoire.

Le coût de l’opération

La pose de facettes dentaires en composite coûte entre 170 et 360 euros ; tandis que le prix de la pose de facettes en porcelaine varie entre 500 et 1000 euros. La variation de ces prix est due à divers facteurs tels que la renommée du cabinet dentaire, sa situation géographique, la notoriété du dentiste lui-même et la qualité du matériel utilisé.

Les étapes de la pose de facettes dentaires

La pose d’une facette dentaire comprend plusieurs étapes.

La préparation de la dent à traiter

La pose de facette dentaire proprement dite débute par la stérilisation de la partie où est située la dent à traiter. Cette stérilisation sera suivie par une anesthésie locale. Une fois que cela est fait, le dentiste procèdera au limage de la dent qui consistera à polir la dent décolorée, tachée, abîmée ou mal positionnée. Pour cela, le dentiste ôtera un demi-millimètre d’émail pour permettre la fixation de la facette.

La pose de la facette

S’il s’agit de poser une facette de façon directe, alors le dentiste effectuera toutes les opérations à l’intérieur même de la bouche du patient. Pour cela, il placera une très fine plaque en composite sur la dent, une matière qui durera des années. Par contre, lorsque la facette doit se faire d’une manière indirecte, le dentiste commencera par prendre une empreinte de la dent à traiter. Cette dernière sera ensuite envoyée au laboratoire pour permettre la fabrication d’une facette en porcelaine qui sera posée sur la dent à traiter, une ou deux semaines après le traitement. En attendant ce second rendez-vous, une facette provisoire sera placée sur la dent pour permettre au patient de manger et de parler normalement. À la prochaine visite, le dentiste remplacera la facette provisoire par une facette définitive en ayant soin de vérifier au préalable la couleur, la taille et la position de la dent. La pose de la facette se fera avec un ciment dentaire. Il est utile de préciser qu’une facette dentaire se place sur le devant de la dent, contrairement à la couronne dentaire qui recouvre toute la dent.

Les problèmes liés à la pose de facettes dentaires

La pose de facettes dentaires permet de résoudre plusieurs problèmes.

Cependant, ce traitement esthétique comporte des risques. On note par exemple que certaines facettes dentaires mal cimentées peuvent se décoller quelques années plus tard. En outre, une mauvaise hygiène dentaire peut réduire la durée de vie d’une facette dentaire ; celle-ci est normalement comprise entre 8 et 10 ans. Par ailleurs, il y a des situations dans lesquelles la pose des facettes dentaires est déconseillée, notamment lorsqu’il y a une inflammation au niveau de la gencive. Dans ce cas, on préconise d’abord le traitement de la gencive avant la pose de la facette dentaire. Les facettes dentaires sont également déconseillées sur les dents cariées ou chez les musiciens qui jouent des instruments à vent.

Démangeaisons de la peau : principales causes et traitements

Les démangeaisons déclenchent l'envie de se gratter et de...

La pose d’implants dentaires, une intervention nécessaire mais risquée

L'implant dentaire est une sorte de vis introduite dans...

Le blanchiment des dents : techniques, coûts et risques

Chez les dentistes, le blanchiment des dents se fait...

L’allergie aux acariens : les solutions pour réduire les symptômes et traiter la maladie

Il existe de nombreux moyens pour prévenir l'allergie aux...

Les différentes méthodes de diagnostic d’une allergie

Pour diagnostiquer une allergie alimentaire, il est nécessaire d'établir...

Les causes, les symptômes et le traitement des allergies médicamenteuses

Une allergie à un médicament apparaît lorsqu'un individu est...

L’allergie au pollen : les facteurs de risque et les remèdes disponibles

L'allergie au pollen est provoquée par le pollen, un...

Les principaux remèdes contre les allergies aux cosmétiques

De nombreux cosmétiques disponibles sur le marché peuvent déclencher...

Les allergies cutanées, un trouble souvent bénin aux causes multiples

Quelles que soient leurs causes, les allergies cutanées se...

Prévenir, maîtriser et traiter la rhinite allergique

La rhinite allergique est une forme d'allergie provoquée par...